Dur dur la reprise ! … mais quoi de mieux quand c’est avec des amis ?

Publié le Mis à jour le

Et oui, après plusieurs mois passés loin des parcours pour raison de santé (cf ici), et même si tout ne va pas forcément pour le mieux, j’ai décidé de refaire mon apparition sur les courses.

J’avais initié cette reprise avec quelques entrainements de Rameur + Home Trainer et très peu de Course à Pied, tout seul comme un grand, entre Août et Novembre 2011. Début Décembre, 1ère greffe de cornée qui signe un arrêt total. Je reprends avec 1 ou 2 entrainements de temps en temps dès Avril 2012, quand les médecins me donnent leur feu vert … mais cette reprise est entachée de petits rhum et gros pépins. Lors de l’un de ces entrainements de « remise dans le jus », un collègue du club et moi avons la « bonne » idée d’organiser un « group run » avec les gens motivés de notre club Luxembourgeois. Le but ne sera pas de faire un temps, mais bien de courir tous ensemble, du début à la fin lors de … l’ING Europe Half-Marathon … Sans aucun entrainement donc depuis début Avril, j’honore tout de même mes engagements et nous serons finalement 4 +1 du club à se décider à prendre le départ ce Samedi 19/05 à 19h (et oui, c’est un « night run » et c’est super !). (Ndlr : Z’avez déjà essayé de courir un semi sans aucun entrainement suivi depuis 2 ans ??? Faut être un peu débile quand même !!!)

Dénivelé ING Semi Marathon

Nous sommes donc vers la fin de la file en train d’attendre ce coup de pétard pour s’élancer sur les 21 km qui serpentent dans la ville de Luxembourg tout en scrutant un autre membre, arrivé en retard sur le lieu de RDV et qui, bien que de la partie aussi, partira beaucoup plus devant et courra plus vite. Pour l’occasion, nous soutenons tout de même tous les 5 la Fondation Luxembourg Autisme et je me suis déguisé en clown.

La particularité de cette « course », en dehors d’avoir lieu en soirée, est que tout le monde part en même temps : les Marathoniens et les Semi-Marathoniens. La séparation s’effectue au km 14,5, avant de remonter vers LuxExpo … Ca vous donne une ambiance de folie ! Pendant quelques minutes pour certains, heures pour d’autres, on a l’impression d’être des pros sur le Tour de France tellement la foule amassée le long du parcours vous soutient !

Aucune prétention de temps donc, nous partons en nous calant au rythme de +/- 6 min / km (10 km/h), c’est sympa. On a le temps de discuter, de rigoler, de regarder le paysage. Pendant les premiers km, tout va bien pour tout le groupe, on tourne autour du quartier Européen du Kirchberg et on s’amuse comme des petits fous. Nous restons assez groupés.

parcours_ing_half

Km 5, je commence à sentir une douleur au niveau du ménisque gauche. Aille … Bon, aller, ce n’est pas le moment, ça va passer ! Pense à autre chose Mano !

Km 6, la pause pipi se fait sentir et je profite d’un buisson devant La Coque pour vidanger. Je pousse ensuite un peu la machine pendant 500 m pour recoller au groupe.

Km 7, 8, 9, on descend du Kirchberg avec passage devant le Glacis, super ambiance, comme d’hab, c’est G E N I A L !

On monte vers le Limpertsberg … aille, le genou devient plus douloureux.

Km 10 en 1h03’57 », bon OK, on prend notre temps … et moi, je commence à ralentir le groupe avec ma jambe qui me fait souffrir.

Ce sera comme ça jusqu’à la fin. A partir du 12ème, on passe dans le parc, puis la place Guillaume, séparation entre les Marathoniens et les Semi, et la partie la moins sympa de la course s’entame : moins de monde, on commence à remonter vers l’arrivée au Kirchberg … et pour ma part, je me mets à alterner course, marche, course, marche, marche, marche, … Mais mes acolytes ont été supers ! Ils m’ont motivé, encouragé, supporté et on a fini tous ensemble, main dans la main !

J’ai souffert et je les ralenti, ils m’ont attendu, mais encore un super bravo à eux ! J’aurais fini dans tous les cas. Surement encore moins bien, mais je l’aurais terminé. MERCI les amis !

En 2010 (ici), au quasi meilleur de ma forme, après un entrainement matinal de 90 km de vélo, vent de face + 5 km de Course à Pied et en pleine préparation pour m’aligner sur mon 1er Ironman j’avais bouclé le parcours en 1h26, même si j’aurais pu faire bien mieux en ne faisant pas l’idiot à partir beaucoup trop vite ! Cette année, je suis heureux d’en avoir terminé, même en 2h26. Même pas déçu de se médiocre résultat, puisque j’ai passé un bien plus agréable moment avec des copains !

La reprise étant officiellement engagée désormais, il va falloir se remettre TRES TRES sérieusement au boulot pour renouer avec les temps d’alors, mais une chose est certaine : faire des courses entre amis, sans objectif et sans frustration est une superbe expérience. A noter dans vos agendas de sportifs et à faire au minimum 1 x / an !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Dur dur la reprise ! … mais quoi de mieux quand c’est avec des amis ? »

    […] sous forme de défi, à moins que ce ne soit l’inverse (défi sous forme de reprise, cf le CR de l’ING Half Marathon du 19 Mai dernier), je me décide sur le tard à prendre le départ du Triathlon de Grevenmacher ce […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s