2012.06.10 – Triathlon Sprint de Grevenmacher (Luxembourg)

Publié le Mis à jour le

Dimanche 13 Juin 2010, Bonn, Allemagne, sur un format « bizarre » (4-60-15), ce sera l’avant-dernière fois que je participe à un Triathlon (cf ici).

J’étais alors en pleine préparation pour un 1er Triathlon distance Ironman (Regensburg, Allemagne, le 01/08/2010), mais des problèmes de vue m’ont rattrapé et j’ai dû tirer un trait aussi bien sur l’entrainement que sur les compétitions ces dernières années.

Visites chez pléthore de médecins, 1ère greffe de cornée et quelques autres soucis plus loin, j’ai tout de même gardé le pied dans le triple effort grâce à l’implication dans un nouveau Club de Triathlon Luxembourgeois.

Après m’être « bêtement » lancé dans une reprise sous forme de défi, à moins que ce ne soit l’inverse (défi sous forme de reprise, cf le CR de l’ING Half Marathon du 19 Mai dernier), je me décide sur le tard à prendre le départ du Triathlon de Grevenmacher ce Dimanche 10 Juin 2012, soit 2 ans après l’avoir terminé en 1:04:19 … ce qui, aux dires du coach n’était alors « pas top » …

Le fait que les enfants (Ryan 13,5 ans et Eva 9,5 ans) souhaitent participer m’a également fortement motivé et encourager.

7h, on renoue alors avec les bonnes vieilles habitudes et je dispense alors quelques précieux conseils aux petits : un bon petit dej’, on vérifie les affaires avant de partir, vélos dans la voiture, tout est prêt, on décolle en famille à 5 !

Les enfants font leurs courses : podium pour les 2 … chapeau mes amours !

Quant à moi, je crois que j’ai le temps avant de partir, ayant demandé à être mis dans la 3ème vague, vu mes prouesses ces derniers temps. Je vais donc encourager les amis partis dans les 1ère et 2ème vagues. Finalement, j’arrive tout juste avant le départ de ma vague. Juste le temps d’enfiler le bonnet, de visser les lunettes et de me mettre d’accord avec les 2 autres gars de ma ligne pour l’ordre de départ. Poueeettttt, c’est parti !

Une bonne poussée sur le mur, et ….. miiince, les lunettes sont mal mises … l’eau rentre, un peu de stress quant à la protection de ma greffe, mais je trouve la solution : nager avec cet œil fermé 🙂 ! Pendant les premiers mètres, j’ai de bonnes sensations, mais je mets au point ma tactique pour passer le temps : Il va falloir nager « tranquille » pour ne pas brûler toutes les cartouches, appuyer en vélo et accélérer en CàP (tiens, les gars de l’UASG, ça vous rappelle quelque chose ?). Au final, la natation passe bien. Je sors de l’eau, j’arrive devant le vélo « lunettes, dossard, casque, parti ». T1 comprise, je sors du parc en 9’59 … après avoir évité le carton parce que j’allais monter sur ma machine juste après la barrière et non à la ligne (ndlr pour la prochaine fois « repérer le parcours avant le départ »). Côté stats : + 1’35 par rapport à 2010 …

C’est parti pour 4 allers – retours de 2,5 km (pour ceux qui n’aiment pas les Maths, ça fait 5 km x 4 = 20) entre Grevenmacher et Mertert. L’aller descend un peu … le retour … suivez un peu ! … bah ça remonte. Bon de voir que j’ai encore quelques bons reflexes, comme savoir enfiler rapidement les chaussures sur le vélo, attaquer en sortie de T1, etc … Drafting autorisé, je prends la roue d’un gars de la 2ème vague entamant un nouveau tour. ½ tour, il n’est pas assez rapide, je sais que la CàP sera difficile si je force trop, mais il y a un petit groupe devant « on va le chercher ? » … visiblement, ça ne l’intéresse pas, je vais le chercher tout seul ! Tiens, une fois le groupe rejoint, je vois une fille avec les gars … « Hey ! Les mecs, on n’a pas le droit de drafter avec les filles ! » … ça ne les émeut pas plus que ça. Comme on est sur la partie retour, je remets un coup pour sortir du groupe et éviter le carton. Je pars pour le troisième tour, et je trouve bien derrière le 192. On se prendra quelques relais jusqu’à la fin du vélo. Je me rendrais compte plus tard (en rédigeant ce CR), que « le 192 » est « le petit nouveau » de mon club ! « Le monde est petit ! » Retour au parc, saut du vélo, « poser vélo, casque, tourner dossard, chaussures, gel, parti ». Ca fait un peu machine, mais ça m’évite de sauter des étapes 🙂 !. T2 avalée rapidement, je sors bien avant mon acolyte de la 2nde moitié du vélo, mais coté stats, sortie du Parc pour le run en 38’29, soit +4’05 par rapport à 2010.

Et voilà la partie qui me fait le plus peur vu le manque d’entrainement. Je vais tout de même essayer un fartlek +. Avec la Timex au poignet, ce sera d’autant plus simple de contrôler si ça fonctionne. Les jambes sont un peu dures, mais je suis content de réussir à accélérer au fur et à mesure. Commencé à 5’26 / km, je finirais à 4’55. Bon, ok, rien à voir avec 2010 (+7’16 sur 5 km), mais c’est la 1ère fois que j’arrive à accélérer sur la CàP !

En résumé, une bonne expérience pour une reprise, 2 ans après un arrêt forcé. En plus, ça a été l’occasion de revoir les amis et de s’en faire de nouveaux, ça fait plaisir !

Voilà ci-après pour mes stats, les résultats 2010 et 2012 des 1ers et des connaissances et pour le suivi GPS, direction http://tpks.ws/Tui4.

Stats_Maacher_Mano

Stats_Maacher_2010-2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s